Notre équipe

Maude Vincent, psychoéducatrice

Clientèle : enfants, adolescents, parents, et autres adultes.

Problématiques : anxiété, trouble du comportement (opposition, trouble des conduites, colères fréquentes, crises), trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, estime de soi, trouble du sommeil, douance, difficulté d’adaptation, difficulté relationnelle, difficulté parentale, habiletés sociales, gestion des émotions, difficulté dans la routine, problème de santé mentale.

Services offerts : suivi individuel ou atelier de groupe, observation systématique dans le lieu de vie de l’enfant (maison, CPE, école) et coaching parental.

« Je suis diplômée d’une maîtrise en psychoéducation depuis 2016 et je fais partie de l’Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec. C’est d’abord le plaisir d’intervenir auprès des enfants et de leur famille qui m’a amenée à étudier en psychoéducation. Lors de mon parcours universitaire, j’ai travaillé principalement avec les adolescents en trouble de comportement et au niveau de la motivation scolaire, ainsi qu’avec les enfants avec des problématiques au niveau de l’anxiété, de comportement ou encore des difficultés de la concentration et de l’attention.

Dans ma pratique, j’ai une approche positive, c’est-à-dire qui consiste principalement à voir les capacités de l’individu et travailler avec celles-ci afin de favoriser un épanouissement tout en respectant le rythme d’apprentissage. Mon orientation psychoéducative s’appuie sur les petites actions au quotidien pour susciter le changement. En tant qu’intervenante, je favorise l’intervention motivationnelle, l’empowerment, et l’approche de médiation tout en utilisant beaucoup d’outils afin de faciliter la compréhension et travailler sur les aspects qui causent des difficultés pour l’individu.

J’ai joint la Clinique Humanimaux avec beaucoup d’enthousiasme, pour tout d’abord, l’aspect humain qui y est privilégié. Je considère que les interventions sont riches, multiples et variées. De plus, l’opportunité d’intégrer l’animal dans la thérapie est un atout indéniable pour faciliter le lien et créer un environnement rassurant. »